Le lauréat Africa Artbox Award 2017

Artiste lauréat

Nathan Gates, Afrique du Sud

Il travaille sur la domestication des connaissances, en partie due à l’omniprésence croissante des technologies numériques et des modes de pensée technologiques qui les accompagnent.

Son projet lauréat propose d’expérimenter la dimension physique des technologies, en reliant la façon dont les informations d’un site web sont présentées à l’état physique du serveur qui anime ce site Web.

Projet retenu par son caractère innovateur, son contenu expérimental, participatif et son approche qui cherche à rendre tangible et plus compréhensible l’expérience des usagers de l’internet.

Le prix du concours Arfica ArtBox 2017 a été remporté par l’artiste sud-africain Nathan Gates grâce à son travail de recherche sur la dimension physique de l’internet et du rôle qu’il joue dans la manière dont l’information est partagée et communiquée avec le public. 

Basé à Johannesburg, Nathan Gates est titulaire d’une maîtrise en arts numériques de l’Université de Witwatersand, une institution où il a également été professeur d’informatique physique et de pratiques artistiques avec les médias de réseau. Intrigué par la manière dont les utilisations quotidiennes de la technologie génèrent des processus de construction du savoir et de structure, il s’interroge sur la capacité des utilisateurs de choisir et d’agir dans des environnements de plus en plus contrôlés. 

L’atelier –laboratoire « Cette vitesse à du poids »

La résidence de création réalisée à Plataforma Bogota a été jumelée avec un atelier-laboratoire pour des artistes et professionnels divers (développeurs, programmeurs Web, architectes, concepteurs,  ingénieurs système, sociologues, communicateurs sociaux) intéressés par l’expérimentation et la recherche dans les domaines des sciences humaines, de la technologie et des sciences.

Au total 22 professionnels colombiens ont participé à cet atelier qui a été développé pendant les mois de mai et juin 2017 à travers l’Institut des Arts du District – IDARTES.

L’atelier « Cette vitesse a du poids » proposé par Nathan Gates cherchait à explorer la relation d’Internet en tant que phénomène interactif, ainsi que sa dimension physique et son infrastructure matérielle, des dimensions souvent ignorées par le public lors d’une utilisation quotidienne.

Au cours de l’atelier, à partir de différents routeurs et capteurs, Nathan Gates et les participants ont construit une série de périphériques capables de fonctionner comme un serveur de plateforme Web sensible à l’environnement physique. 

Le processus de création en résidence

L’interception entre atelier, recherche et création constituent un élément central de la proposition du concours Africa ArtBox en tant que dispositif de développement professionnel pour les artistes en Afrique.

Plus qu’un acte isolé de création personnelle, la résidence-laboratoire proposée par Africa ArtBox invite l’artiste à confronter son propre projet avec d’autres modes de pensée et de travail, afin de l’engager dans des processus de dialogue et de réflexion dans divers environnements physiques et culturels au cours de son propre processus créatif.

Présentation des résultats

« Tout est en parfait état de fonctionnement » est l’œuvre finale développée par Nathan Gates lors de sa résidence de création à Plataforma Bogota. Il s’agit d’un dispositif électronique qui oblige à votre navigateur web à faire face au Nord lorsque vous naviguez sur Internet pour visualiser correctement les sites Web sur votre écran. Orientées au Sud les pages Web s’affichent complètement à l’envers, soulignant comment le Nord est le point de référence dans un réseau mondial.

Cet outil de réflexion proposé par Nathan Gates, a donné lieu à trois nouveaux projets proposés par les participants à l’atelier laboratoire, à partir desquels ils interrogent  l’Internet en tant qu’outil, matière plastique et conditionneur culturel.

Les résultats de ce processus de travail ont été présentés à Plataforma Bogota du 31 mai au 15 juin 2018 et ont été accompagnés d’un débat sur les arts numériques dans le Sud Global animé par Nathan Gates et Maria Luisa Angulo, Directrice de TRIAS CULTURE

.